DUT Science et génie des matériaux

DUT Science et génie des matériaux2018-10-01T14:34:55+00:00

Formation classique à temps plein

L’ensemble des formations est accessible en formation continue, (salarié, individuel ou demandeur d’emploi), sous réserve de validation des prérequis demandés.

Le DUT Science et Génie des Matériaux a pour objectif de former des diplômés dotés d’un esprit d’analyse, de synthèse et d’une réelle vision industrielle. Ils seront
performants pour intégrer les écoles d’ingénieur ou s’insérer professionnellement dans tous les secteurs d’activités qui utilisent des matériaux : l’aéronautique, le nautisme, le loisir, le bâtiment, la construction automobile, les métiers de l’énergie (nucléaire et éolien en particulier) …

A l’issue de la formation, le diplômé sera capable de :
• Concevoir des produits respectueux de l’environnement,
• Expertiser un matériau d’un point de vue structurel, chimique et mécanique,
• Choisir et développer tout type de matériaux,
• Industrialiser un produit et organiser une production,
• Être autonome face à un projet industriel.

Date de début : Septembre.
Durée : 2 ans.
Volume horaire : 1800h.
Volume horaire des projets tutorés : 330 heures réparties sur les 2 années.
Stage : 2 ème année : 11 semaines.
Mode de contrôle des connaissances : Contrôle continu.

SCIENCE DES MATÉRIAUX
Matériaux : métalliques, composites, polymères, céramiques, verres et Bio-sourcés
Mécanique – Résistance des matériaux
Physique – Chimie
INGÉNIERIE DES MATÉRIAUX
Mise en œuvre des matériaux
Caractérisation des matériaux
Éco-conception de produits
Projet
LANGAGES FONDAMENTAUX
Mathématiques
Expression – Communication
Informatique
PROFESSIONNALISATION
Projet industriel
Connaissance de l’entreprise
Stage industriel

Télécharger le Programme Pédagogique National

La formation SGM, très généraliste, offre à l’étudiant de multiples poursuites d’études. Beaucoup choisissent le domaine du matériau (généraliste, composite, polymères, céramiques, bois …) mais il y a aussi, le Design industriel, le packaging, la production, la conception mécanique, la conception et la maintenance aéronautique.
D’autre préfèrent s’orienter vers une double compétence : technique et commerciale, enfin certains choisissent de mettre à profit leur connaissance du matériau et de la science dans d’autres domaines comme le génie civil (architecte, bâtiment).

Les possibilités qui s’offrent à vous sont les suivantes :

  • Une poursuite d’étude courte, en licence Pro, pour découvrir un autre métier ou pour vous spécialiser. Deux licences pro en alternance sont proposées dans le département.
  • Une poursuite d’étude longue en école d’ingénieur.

Les poursuites d’études longues que des étudiants ont intégré les années précédentes :

  • Formations généralistes : INSA de LYON; ENI  (Tarbes et Saint Etienne); ISTP, POLYTECH, ISITV (Toulon), ESIREM (Dijon), UTBM (Belfort), UTT (Troie), ENSCPB (Bordeaux), ECAM (Lyon), ICAM (Lilles),
  • Nucléaire et chimie : PHELMA ( Grenoble), ISTP (Saint Etienne), ENSIACET (Toulouse)
  • Céramique : ENSCI (Limoges), ENSIL (Limoges)
  •  Polymère et composite : ESPA (ALENCON), COMPOSITEC (Lac du Bourget)
  • Textile : ENSAIT (Roubaix), ISTIL (Lyon)
  • Emballage : ESIREIMS,
  • Design Industriel : ISD Valencienne, UTC
  • Technico-commercial : IAE
  • Batîment : Master GC (La Rochelle)

La forte transversalité de la formation, l’importance donnée à l’analyse des phénomènes, font que le technicien SGM est très polyvalent et trouve sa place dans tous les secteurs d’activités. C’est à chaque étudiant de construire son parcours professionnel, afin d’aboutir au métier qui lui permettra de s’épanouir.

Quelques exemples de métiers d’anciens étudiants de SGM Nîmes :

  • Commercial Emballage technique pour l’industrie. Il étudie la faisabilité avec les clients pour la conception d’emballage très techniques.
  • Responsable contrôle qualité chez Mäder Composite.
  • Technicienne développement en matériaux polymères. Dans une PME, elle teste et participe à la formulation de nouvelles résines.
  • Concepteur dans l’automobile (concept car). Il travaille avec une CAO (Conception Assistée par Ordinateur) pour concevoir les voitures de demain. La formation matériau – procédé, lui permet d’innover lors de ces choix.
  • Technicien étude des sols en génie civil.

Bac : 

  • S
  • STI
  • STL

Admission sur dossier :
• Notes de première et de terminale,
• Absentéisme et comportement,
• Appréciations de l’équipe pédagogique,
• Motivation pour la spécialité.

Candidature en janvier sur Parcoursup

L’ensemble des formations est accessible en formation continue, (salarié, individuel ou demandeur d’emploi), sous réserve de validation des prérequis demandés. L’accès peut se faire également dans le cadre de la Validation des Acquis et de l’Expérience, (VAE, VAP, ou VES). Contactez le service formation continue de l’Université de Montpellier – Bureaux de Nîmes

Insertion professionnelle

Alexis – 2002 : Technicien bureau des méthodes, ATOS RACKS

2000 – 2002 : DUT SGM Nîmes

2002 – 2008 : Rédaction de gammes de fabrication de panneaux satellites, de l’assemblage des produits, avancement des non-conformités. THALES

Depuis 2008 : Création du pôle méthodes dans le secteur assemblage de Racks.

« La formation que j’ai suivie à L’IUT en SGM m’a apporté des connaissances générales dans le domaine de la physico-chimie mais aussi et surtout une approche concrète sur toutes les applications du métier de technicien. Afin de me diversifier et en tant que jeune diplômé, j’ai voulu accéder à différents postes pendant 5 ans dans des domaines très différents: préparateur en université dans un laboratoire d’optique, technicien chez Beton de France, micro graphiste chez SNECMA (groupe Safran), technicien méthodes dans l’aérospatiale chez Thalès Alenia Space, tout cela en CDD et CDI. Il y une telle diversité de secteurs et de débouchés et je n’ai jamais vraiment eu de difficultés à trouver un emploi. Les opportunités à accéder à un poste de cadre sont étonnamment simples et rapides. Ce métier m’a permis aussi d’avoir une situation financière confortable. De ce fait, j’ai pris 2 années pour voyager et  m’installer à New York puis Berlin. Mon objectif après cette coupure est de d’occuper un poste R&D dans l’industrie et qui me permette de voyager. Quand on a un profil SGM accompli, on peut avoir des exigences! »

Rémi – 2009 : Technicien supérieur en géotechnique, ESG Méditerranée

2007 – 2009 : DUT SGM – IUT Nîmes

« Suite  à mon stage de fin année du DUT Science et Génie des Matériaux au sein de l’entreprise GINGER CEBTP à Montpellier je me suis vu proposer un CDI au sein de cette même entreprise. J’utilise mes connaissances sur les matériaux et j’applique une logique et une réflexion me permettant de faire face à tout type de problème. Au sein de cette entreprise j’ai pu élargir mon champ de compétences, grâce aux essais in-situ ou lors de l’apprentissage de nouveaux tests en laboratoire.

Après 2 ans je me suis vu proposer un poste de technicien supérieur en géotechnique  au sein de l’entreprise ESCG Méditerranée dans laquelle je travaille actuellement depuis  1 an. »

Alexandre – 2015 : Technicien R&D, essais mécaniques et applications, SICOMIN

2013-2015 : DUT SGM

« Le DUT SGM m’a apporté aussi bien des connaissances théoriques que des compétences techniques notamment sur les matériaux composites, ce qui m’a permis d’être opérationnel dès mon entrée en entreprise. En effet une partie importante de mon travail consiste à la réalisation d’essais mécaniques (traction, flexion, compression …) similaires à ceux que j’ai effectué durant le DUT. Aujourd’hui Je suis parfaitement à l’aise dans mon travail ou je progresse constamment d’un point de vue technique et où mes connaissances sur les matériaux me servent au quotidien. »

Contrôle qualité – Process

Yoann – 2007 : Ingénieur Multimatériaux et Structure Composite, AET Sogeti High Tech, AIRBUS HELICOPTERS

2005-2007 : Formation : DUT SGM Nîmes
2007-2009 : Licence en alternance chef de projet en matériaux composite (compositec Chambery) entreprise AEDS Astrium
2009 – 2011 : Master en alternance Multimatériaux et Structures Composites (Université de Bordeaux 1) entreprise AEDS Astrium

« Mon travail comporte différentes facettes : le suivi des non conformités sur les pièces composite chez Eurocopter, la mise en place d’actions correctives, le suivi des actions et la création d’indicateurs rendant compte de l’activité du service. »

Nicolas – 2001 : Manager R&D, Sumica Polymer Compounds

1999 – 2001 : DUT SGM Nîmes

2001 – 2003 : Université de Mareille – IUP Matériaux option matériaux polymères

2003 – 2004 : Proces manager – Asahi Thermofil
Depuis 2004 : Manager R&D chez Sumica Polymer Compounds

« Après mon parcours à l’IUT, j’ai suivi 2 années à l’IUP matériaux de marseille options matériaux organiques.
Je suis actuellement responsable technique, responsable du laboratoire contrôle qualité et responsable développement chez SUMIKA polymer compounds.
Mon métier consiste à formuler, assister du point de vue technique notre département commercial, de promouvoir du point de vue technique notre gamme de produit chez les constructeurs automobiles et chez les équipementiers de premier rang. Je conseille également notre direction sur le choix technique des machines et sur la résolution des problèmes.
L’enseignement au sein de l’IUT m’a d’abord permis de connaitre la plupart des techniques d’analyse aujourd’hui utilisé dans notre domaine d’activité. J’ai aussi acquis un enseignement pluridisciplinaire ce qui me permet de dialoguer avec certain de nos clients lors de changement de matériaux (ex: métal vers plastiques) l’enseignement en composite et RDM m’a aussi beaucoup apporté. »

Chargé d’affaires – Management

Cyril – 1999 : Directeur du site de Sagem Toulouse, Sagem Groupe SAFRAN

1997-1999 : DUT SGM – IUT de Nîmes
2001-2002 : Maitrise en Management de la Qualité en alternance – Montpellier/EPFL Lausanne
2015 : Certification Green Belt – Lean 6 Sigma
Postes occupés :
1999-2001 : Technicien composites aéronautique chez JCB Aéro à Aubais (30) -Fabrication/réparation de pièces en composite pour l’aéronautique
2001-2002 : Adjoint au responsable Qualité chez SABENA TECHNICS à Nîmes-Garons (30) – Maintenance aéronautique
2002-2004 : Responsable Qualité clients chez GESPAC puis chez LATELEC
2005 à ce jour : Directeur site de Sagem à Toulouse (31) – Fabrication d’équipements d’aide à la navigation pour le secteur aéronautique

« La formation SGM de l’IUT de Nîmes a tout d’abord été pour moi une formidable aventure humaine. Depuis toutes ces années, je suis toujours en contact avec mes anciens camarades. La formation en elle-même m’a permis de découvrir et d’acquérir des connaissances larges sur les matériaux et les autres matières abordées comme la qualité et la métrologie.
Même si je me suis écarté de la branche matériaux assez rapidement, l’exigence de la formation m’a beaucoup aidé lorsque j’ai dû m’adapter à d’autres domaines comme la maintenance aéronautique, l’électronique ou le câblage aéronautique.
Aujourd’hui encore, lorsque je peux apporter mon expérience, je me sers de mes connaissances acquises à l’IUT SGM (Ex: Mx à  utiliser sur un carter d’un calculateur avionique, traitement de surface…) »

Oliver – 2008): Bid Manager, Thales (Bresil)

2006-2008 : DUT SGM – IUT Nîmes
2008-2011 : MScIngénieur d’Affaire

« Après l’obtention d’un Bac Scientifique je me suis dirigé vers une classe préparatoire Mat Sup (PCSI) car j’ignorais ce que je voulais faire et cela me permettait au moins de me donner des méthodes de travail. Mais cela n’était pas fait pour moi car je ressentais le besoin de me former dans un contexte où la pratique des sciences avait tout autant sa place que les concepts de sciences théoriques. Le DUT SGM m’a apporté cela sans me fermer aucune porte car il permet de travailler dans tous les secteurs de l’industrie: aéronautique, génie civil, énergies, transport…
Suite au DUT SGM j’ai poursuivi mes études avec un MSc Ingénieur d’Affaires afin de compléter ma formation technique avec une formation managériale et commerciale. Grâce à cette double compétence j’ai intégré des grands groupes comme Thales (aéronautique & défense) et Schneider Electric (industrie électrique) pour occuper successivement les fonctions d’Ingénieur d’affaires puis de Business Developement Manager (Mission V.I.E. d’un an au Brésil).
Aujourd’hui je suis revenu dans le groupe Thales à São Paulo – Brésil en tant que Bid Manager (gestion des appels offres). C’est un métier qui s’apparente au métier de chef d’orchestre car je dois faire travailler tout le monde en équipe. Je prospecte les projets techniques qui vont être lancés, puis j’étudie la viabilité du projet d’un point de vue technique avec les ingénieurs, les départements opérations et qualités, enfin je regarde avec les financiers notre positionnement commercial afin d’être les mieux placé pour remporter l’appel d’offre.
Dans chacun de mes métiers, le DUT SGM m’a apporté une plus-value par: la pluralité des matières enseignées, la culture générale scientifique acquise & les méthodes de travail enseignées. Je ressens beaucoup d’attachement vis à vis du corps professoral très compétent et que je porte en haute estime. »

Sylvain – 2008 : Chargé de projet chez BOMBARDIER AEROSPACE

2006-2008 : DUT Science et Génie des Matériaux à l’IUT de Nîmes
2008-2010 : Compositec
2008-2010 : Agent Méthodes chez Airbus
2011-now : Change Management puis chargé de Projet chez Bombardier Aerospace

« À l’origine, c’est un peu par défaut et surtout sans regrets que j’ai suivi la formation SGM de l’IUT de Nîmes.
L’étude des grandes familles de matériaux, de leur caractérisation, procédés de mise en œuvre et utilisation, m’a permis d’acquérir de solides connaissances pluridisciplinaires ainsi que de développer un intérêt plus particulier pour les matériaux composites. C’est donc tout naturellement que j’ai poursuivi mes études au sein de Compositec  
à Chambéry. Une formation en alternance où j’ai eu la chance d’intégrer Airbus (filialisé Aérolia) pour travailler sur le Nose Fuselage en carbone de l’A350-XWB.
S’en est suivi un break de 6 mois en Australie pour perfectionner mon anglais (ainsi que le surf!). À mon retour j’ai postulé pour un poste au Canada chez Bombardier Aerospace, à Montréal, où je vis toujours actuellement.
J’ai travaillé pendant un an et demi en Gestion de Configuration/Change management sur la structure du CSéries, un avion commercial. Et depuis 6 mois, je suis chargé de projet dans une équipe d’experts méthodes pour le développement de l’aménagement intérieur des nouveaux Jets d’Affaires, Global 7000 et 8000. »

Jérémy – 2009 : Ingénieur Chargé d’Affaires, CEA Marcoule

2007-2009 : DUT Sciences et Génies des Matériaux (IUT Nimes)
2009-2011 : Licence de Physique (Université Montpellier II)
2011-2013 : Master Ingénierie Traçabilité et Développement Durable

Postes occupés :
Janvier – Aout 2013 : CEA Marcoule : stagiaire, jusqu’à chargé d’affaire.

« Le DUT SGM m’a permis d’obtenir un enseignement riche et varié dans le domaine des matériaux, leur caractérisation et la mécanique. C’est au cours de ces deux années que j’ai développé une attirance pour le secteur du nucléaire au travers des cours sur les verres et céramiques, de la caractérisation des matériaux et enfin mon stage effectué sur le site de Marcoule. Après l’obtention de ma licence de physique, j’ai intégré le Master Ingénierie Traçabilité et Développement Durable principalement centré sur le monde du Nucléaire. Mon choix se tournant vers le Démantèlement des Installations nucléaires, les cours de mécaniques, dessins industriel ainsi que l’utilisation de logiciel de modélisation 3D fut particulièrement bénéfique que ce soit en cours, en stage ou en alternance (étude de scénario de démantèlement) »

Recherche et développement – Design

Yann – 2001 : Responsable Recherche et Développement , OSIC

1999 – 2001 : DUT SGM Nîmes
2001 – 2002 : Technicien puis responsable de projet chez « espace composite » entreprise spécialisé dans la réalisation de mât en carbone haute performance.

2003 – 2013 : responsable R&D  et cogérant de la société orthopédie Bontoux

  • création d’une unité de production de fabrication d’orthèses et prothèses en composite design et réalisation d’articulations pour orthèses (1er brevet )
  • développement de plusieurs concepts d’orthèses suropédieuses en carbone (releveurs de pieds)
  • développement d’un procédé de mise en œuvre de silicone pour la réalisation de prothèses esthétiques
  • développement et intégration d’un robot d’usinage (2ème brevet)
  • développement d’un dispositif de rééducation (3ème brevet)

« L’autoformation a une place importante dans mon parcours (robotique et logiciel), mais la formation SGM de Nîmes m’a apporté des notions que j’utilise toujours dans ma vie professionnelle :
– une formation scientifique généraliste (mathématique physique mécanique optique mécanique des fluide, chimie),
– des connaissances générales et propriété des différents matériaux,
– des connaissances sur les différents procédés de mise en œuvre. »

Sébastien – 2002 : Responsable Essais et Mesures, Solios Carbone

2000 – 2002 : DUT SGM Nîmes

2002 – 2003 : Technicien R&D – Carbone Savoie – Etude R&D pour la fabrication de cathodes en Carbone pour l’industrie de l’aluminium.

2003 – 2005 : Technicien Essais – Mondi Packaging – Tests physique et chimique sur matière 1ère et produits finis, controle Qualité.

2006 – 2008 : Tyco Waterworks – Technicien station d’essais – Tests et développement de nouveaux produits dans le domaine de la régulation des réseaux de distribution de l’eau potable.

Depuis 2008 – Responsable Essais et Mesures – Solios Carbone – Etude R&D, expertise process, réponses techniques aux nouveaux projets dans le domaine de la fabrication des anodes en carbone pour l’industrie de l’aluminium primaire.

« La formation dispensée par l’IUT SGM m’a permis d’acquérir des compétences et connaissances larges concernant tous types de matériaux. Cette polyvalence s’est ressentie dans mon parcours professionnels que j’ai volontairement axés sur la R&D mais en me laissant la possibilité de découvrir plusieurs domaines et travailler sur différents types de matériaux (papier/carton, fonte, coke, brai, Aluminium). Aujourd’hui, je conçois de nouveaux équipements et améliore le process de fabrication des anodes en carbone pour l’industrie de l’aluminium primaire et supporte techniquement les équipes projets dans la conception des nouvelles usines de production. »

Nicolas – 2009 : Chef d’entreprise dans le recyclage

2007 – 2009 : DUT SGM – IUT Nîmes
2009-2010 : Polytech Annecy-Chambery
2010-2011 : Licence Pro « Design de Produit en alternance à l’Ecole de Design de Nantes »

« Je suis aujourd’hui diplômé et plusieurs options s’offraient à moi, poursuivre sur un Master en Design à Bordeaux pour la rentrée de septembre 2013 ou accepter le contrat proposé à l’issu de mon année d’alternance. Mais l’envie d’entreprendre est aujourd’hui plus forte et je suis engagé dans un projet de création d’entreprise dans le secteur de la gestion des déchets (Fabrication de produits pour le particulier). La formation SGM me permet aujourd’hui de crédibiliser ma position dans l’entreprise par des connaissances techniques affirmées sur les matériaux et les procédés de fabrication. »

Felix – 2009 : Designer, Howl Studio (Suède)

2007 – 2009 : DUT SGM – IUT Nîmes
2009 – 2010 : DUETI
2011-2013 : Master Design ISD Valenciennes.
2014  – now        : Designer chez HOWL à Stockholm

« Après mon bac STI Génie mécanique j’ai effectué un DUT SGM. Lors de mon stage de dernière année au sein de Numero design, j’ai découvert le design et notamment le design numérique.
Après l’IUT, je suis parti à l’étranger en échange Erasmus (2010 – 2011) au Danemark pour y effectuer un DUETI. Pendant cette année j’ai pu apprendre l’anglais et approfondir mes connaissances en Design. Cette expérience est, culturellement, enrichissante.
Je me suis ensuite dirigé vers un Master en Design numérique à l’ISD de Valenciennes.
Lors de ces 3 années j’ai développé mes connaissances liées à l’utilisation des logiciels de 3D. J’ai découvert les logiciels de rendu qui permettent de créer des images réalistes issues de modélisation 3D.
Le virus de l’international ne m’a pas quitté, je suis en train de réaliser un stage en Suède au sein de l’entreprise Howl Studio. Je suis en charge de la modélisation 3D des divers objets créés au sein du studio.
Mon DUT SGM me permet de discuter avec les designers à propos des process qui vont être employé pour la production future. Je fais le lien entre les ingénieurs et le responsable marketing. »

Lucile – 2010 : Ingénieur Calcul Composite, SAFRAN ENGINEERING SERVICES

2008-2010 : DUT SGM – IUT Nîmes
2010-2013 : Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles de Roubaix

« A la suite de mon BAC S Sciences de l’Ingénieur, j’ai préféré faire un DUT SGM (qui constituait mon premier choix) à la place d’une classe préparatoire afin d’avoir des compétences techniques plutôt que théoriques.
Après le DUT, j’ai intégré l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles (ENSAIT) de Roubaix où j’ai pu acquérir des compétences supplémentaires et améliorer mes connaissances dans les composites.
En école d’ingénieur comme en DUT, j’ai eu l’occasion de faire des stages à différents postes (production, qualité ou R&D) ce qui m’a permis de mieux visualiser ce qui m’intéressait.
J’ai été embauchée suite à mon Projet de Fin d’Etude chez Safran Engineering Services, dans le département Innovations Composite. Je travaille maintenant comme Ingénieur en bureau d’études pour l’aéronautique avec une double compétence en calcul et en textile. Je continue de me servir des connaissances acquises en DUT.
Un des atouts du DUT SGM de Nîmes est d’apporter diverses connaissances au cours des 2 années, ce qui permet à chacun de trouver sa spécialité. De plus, c’est une formation qui permet de rencontrer des professionnels et prépare au monde de la vie active.La formation SGM que propose l’IUT de Nîmes m’a permis par un enseignement varié et de d’ingénieurs matériaux pour laquelle la formation SGM à l’IUT m’avait déjà introduit un grand nombre de notions fondamentales.Des compétences en métallurgie et préparation et analyse d’échantillons (même si j’avoue que j’aurai dû être plus attentif dans cette matière qui est certes plutôt dure, mais qui reste la famille de base des matériaux. Surtout dans mon domaine d’activité actuel).
J’avais aussi beaucoup apprécié le modules d’analyse d’avaries (encore plus depuis le début de mon apprentissage, j’ai gardé certaines notions de base), celui sur les propriétés magnétiques et l’ensemble des modules sur les composites (TP et TD) avec les intervenants de Matériaux Ingénierie. »

Justine – 2009 : Assistante chef de projet, RCP Design Global

2007 à 2009 : DUT SGM – IUT Nîmes
2009 à 2010 : Licence au Danemark
2010 à 2012 : Master Design Global (Nancy)

« Après mon DUT en génie des matériaux, je suis partie étudier un an au Danemark. Expérience tellement enrichissante sur le plan humain, culturel et personnel que je recommande à tous les étudiants! Quand je suis revenue en France, j’ai intégré un master de Design Global à l’école des mines de Nancy. A la fin de cette année là, j’ai effectué un stage dans une jeune start up d’édition de mobilier design et artisanale. Puis j’ai continué ma deuxième année de master à l’ENSGSI de Nancy en choisissant l’option: Management de l’Innovation et du Design Industriel. Pour valider mon master, j’ai fait mon stage dans une agence de design spécialisée dans le design de transports en commun et le design sensoriel: RCP Design Global, à Tours.  A la fin de mon stage, j’ai été embauchée comme assistante chef de projet.
Un des points forts pour mon embauche a été mon parcours transversal, pluridisciplinaire et le fait d’avoir étudié les matériaux qui m’a permis d’avoir une approche « expert » lors de la conception du logiciel.
J’avais toujours voulu travailler dans le domaine du design industriel, c’est chose faite et j’en suis ravie ! « 

Double compétences

Pascal – 2005 : Sales Area Manager – Southern France, TESA SAS

2005 à 2007 : DUT SGM – IUT Nîmes
2007 à 2009 : Bachelor en vente industrielle à l’international

2009 à 2014 : VRP exclusif WÜRTH France

2015 à ce jour: responsable commercial industrie région Grand Sud – TESA France

« Le DUT SGM est bien plus qu’un outil dans mon travail de tous les jours, il s’agit plutôt d’une véritable culture qui me permet de naviguer entre les différentes typologies de métiers et services que je rencontre tous les jours dans ma vie de commercial. Du bureau d’étude à la qualité, en passant par les services méthodes et industrialisation, toutes les problématiques deviennent alors décorticables et exploitables, et il est d’autant plus facile de transmettre à des interlocuteurs non techniques des informations qui leur semblaient à premier abord difficiles à appréhender.

Le programme est complet et couvre un très large spectre de l’activité et des process industriels avec une très (trop) forte orientation polymère. Un vrai point de différentiation pour qui souhaite avoir une caisse à outils bien fournie et un large choix d’évolution de carrière. »

Christophe – 2000 : Responsable achat, ARDAH

1998-2000 : DUT SGM – IUT Nîmes
2000-2003 : Ecole d’emballage : ESIEC
2003-2012 : Technico commercial chez CELLUTEC
2012- ce jour : Responsable des ventes chez ARDAH
Responsable des ventes des aérosols en aluminium ou en fer blanc. Gestion des grands comptes.

« Depuis plusieurs années je suis en contact direct avec les acteurs majeurs de la cosmétique, de la parfumerie, du luxe, de l’automobile, du nucléaire…pour répondre à des besoins exprimés par ces clients. Comprendre et anticiper leurs attentes, argumenter les choix techniques proposés sont des compétences acquises tout au long de mon parcours professionnel. Mais L’IUT est certainement le premier pas technique qui permet de poser les bases de ces compétences qu’il ne manquera plus qu’à développer et capitaliser par ses expériences professionnelles. En rentrant à L’IUT mon seul objectif était de sortir avec un BAC+2. Aujourd’hui, après 10 ans de fonctions technico-commerciales, mon statut a évolué au fil du temps et avec du recul, je suis conscient d’avoir eu la chance de faire les bons choix au bon moment dont celui d’intégrer l’IUT SGM de Nîmes ». Merci aux équipes enseignantes de L’IUT SGM et de L’ESIEC »

Packaging

Norbert – 2008 : Project Manager, Parfums Christian Dior

2006-2008 : DUT SGM – IUT Nîmes
2008-2011 : ESI Reims (ex-ESIEC) en Conditionnement et Emballage

« Elève de la promotion 2011, j’ai effectué lors de mon cursus deux stages d’une durée totale de 9 mois chez Hermès Parfums avant d’intégrer, une fois diplômé, la société Interparfums.

Travaillant pour de grandes marques de luxe, ma société développe et commercialise le segment parfumerie de ces grandes maisons. Au sein de la société, ma fonction d’ingénieur packaging s’étend du brief marketing jusqu’à la mise à disposition des produits prêts à être expédiés et commercialisés à travers le monde.
La pluridisciplinarité du DUT SGM est une des choses que j’ai le plus appréciée. Elle permets à chacun de trouver « son bonheur » mais surtout de se préparer à la vie active où polyvalence est le maître mot.
La formation SGM m’a permis d’acquérir des bases solides sur les matériaux que j’utilise au quotidien dans la conception de nouveaux produits. Les cours de dessins techniques, calculs d’empilage des pièces et résistance des matériaux me permettent aujourd’hui de choisir les meilleurs matériaux, de valider les plans techniques et lancer la production de moules industriels pour des pièces en verre / plastique ou zamac à l’origine des parfums de demain. »